Une alimentation plus végétale et comprenant de moins en moins de viande industrielle – Greenpeace appelle à un changement de moeurs

Montréal – À l’occasion de la Semaine mondiale sans viande (17 au 23 juin), Greenpeace Canada invite les gens à réduire leur consommation de viande, à consommer plus d’aliments à base de plantes et à profiter de la semaine pour découvrir de nouvelles recettes en famille ou entre ami.es. Simultanément partout dans le monde, des gens essayeront de se passer de viande pour 7 jours, réduisant par le fait même leur empreinte carbone, améliorant leur santé et testant de nouvelles saveurs.

Greenpeace Canada en profite donc pour lancer une plate-forme en ligne invitant les gens à réduire leur dépendance à la viande industrielle et à faire des choix plus sains pour les générations futures. Un guide gratuit contenant des idées de recettes simples, des conseils en matière de nutrition ainsi que des petits trucs faciles pour intégrer davantage de légumes dans notre alimentation y est aussi disponible.

« La viande industrielle contribue au réchauffement de notre planète, nuit à notre santé et pollue notre eau. En faisant collectivement de meilleurs choix alimentaires, nous pouvons contribuer à changer ce système, a déclaré Marie-Josée Béliveau, chargée de la campagne Nature et alimentation chez Greenpeace Canada. De plus en plus de gens choisissent de réduire leur consommation de viande, expérimentent avec de nouveaux aliments et tendent vers une alimentation plus végétale. La volonté de changement est indéniablement déjà présente. Nous méritons tous une alimentation saine et une planète en bonne santé. Qu’on choisisse de changer notre alimentation pour une journée, une semaine ou pour toute une année, nous pouvons tous faire partie de la solution. »

Selon le plus récent rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, il nous reste environ une décennie pour reprendre le contrôle sur nos émissions de GES. Or, la production de viande émet autant d’émissions que celles produitent par l’ensemble des voitures, des avions, des navires et des trains réunis. Si rien n’est fait, les émissions liées à l’élevage industriel pourraient compromettre le succès des objectifs de l’Accord de Paris. En se basant sur les données scientifiques disponibles, Greenpeace appelle à une réduction mondiale de 50% de la production et de la consommation de viande d’ici 2050.

Greenpeace invite les participants à partager le défi avec leurs familles et ami.es sur les médias sociaux en utilisant les hashtag #LessMeatMoreVeg et #MoinsDeViande.

-30-

Pour plus d’informations, contactez:

Mojgan Mohammad, conseillère aux communications, Greenpeace Canada

mojgan.mohammad@greenpeace.org, +1 514 400-3313

LIENS:

Pledge https://act.gp/2KlECVp

Instagram https://www.instagram.com/greenpeacequebec/

Facebook https://www.facebook.com/greenpeaceqc

Twitter https://twitter.com/GreenpeaceQC