7 Juin, 2019 – (MONTRÉAL) –  En réaction à la création d’une « cellule de crise »  par le gouvernement de l’Alberta dans laquelle il va injecter 30 millions de dollars pour attaquer les groupes environnementaux qui s’inquiètent des impacts de l’industrie pétrolière sur l’environnement, Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie a dit:

« Nous comprenons que certains voudraient que le boom pétrolier dure éternellement et que les changements climatiques n’existent pas, mais ce n’est pas le monde dans lequel nous vivons. Jason Kenney peut dépenser 30 millions de dollars dans un théâtre politique pour nous distraire de la gravité mortelle des avertissements des scientifiques, mais cela n’empêchera pas les feux de forêt, les canicules et les inondations de s’aggraver ou encore le niveau de la mer de monter. Tirer sur le messager est peut-être une bonne rhétorique de campagne électorale, mais ignorer les vérités qui dérangent ne prépare en rien l’Alberta à la transition inévitable qui nous éloignera des énergies fossiles. »

-30-

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Loujain Kurdi, Conseillère aux communications, loujain.kurdi@greenpeace.org, 514-577-6657