#Consommation #Océans #Plastique

Libérons-nous du plastique

Nestlé, Tim Hortons, PepsiCo., Coca-Cola, McDonald's... Demandez à ces cinq compagnies de faire leur part pour réduire la pollution plastique!

Passer à l'action

(MONTRÉAL) En réaction au refus du gouvernement canadien de signer un amendement au traité international interdisant à des pays comme le Canada d’expédier des déchets dangereux, y compris des matières recyclables, vers les pays du Sud, Sarah King, responsable de la campagne Océans et Plastiques de Greenpeace Canada a dit :   

«Exporter nos déchets plastiques vers des pays déjà aux prises avec un problème de pollution plastique est déplorable. Nous partageons la même planète et celle-ci est noyée sous les déchets plastiques. Le Canada doit rapidement agir,  approuver cet amendement et se pencher sérieusement sur la pollution qui résulte de la surproduction et de la consommation de plastiques à usage unique. La stratégie canadienne visant l’atteinte de zéro déchet de plastique doit être assortie d’interdictions visant les emballages plastiques à usage unique. Celles-ci permettraient de désengorger nos systèmes de traitement des déchets et de réduire l’afflux de plastique qui finit dans notre environnement au lieu de déplacer le problème ailleurs. Nous savons que le recyclage et l’exportation ne viendront jamais à bout d’une telle quantité d’emballages plastiques, souvent inutiles. »

Greenpeace Canada a signé une lettre de soutien à la Coalition EcoWaste des Philippines exhortant le Premier ministre Trudeau à prendre des mesures pour résoudre un scandale impliquant l’exportation illégale de déchets canadiens vers les Philippines. Greenpeace demande au Canada de démontrer son engagement envers la Convention de Bâle et de soutenir cet amendement.

-30-

Pour plus d’information:

Philippa Duchastel de Montrouge, Conseillère en communication, Greenpeace Canada, pduchast@greenpeace.org; +1 (514) 929-8227